AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Oone, pour faire court.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Oone, pour faire court. Mar 22 Jan - 22:06

Sinéad Broekhart
« Whoever brings the night »

surnom sur insomnia ↘ Oone
sexe de ton personnage ↘ Femme
âge & date de naissance ↘ 28 ans, calculez donc.
occupation dans le monde réel ↘ Plus ou moins chercheuse sur le sommeil, plus précisément la psychologie des rêves.
sexualité ↘ Ouverte à toute proposition, mais ce n'est pas une priorité.
origine ↘ Irlandaise.
groupe ↘ Injury si possible.

« histoire de ton personnage »

Irlande, 1984. Alors que son pays est plongé dans une routine confortable, la guerre civile glissant peu à peu dans les tréfonds des mémoires, Sinéad nait dans l'ignorance la plus totale, à son grand regret. Élevée avec des contes féeriques et des légendes héroïques, elle aurait rêvé d'un destin glorieux qui la sortirait de sa banalité. Mais un tel destin lui était hors de portée, et la nostalgie d'une époque qui n'avait jamais existé la rendait amer. Ainsi, si les toutes premières années de sa vie furent, je suppose, aussi joyeuse que celle de n'importe quel enfant, elle se referma ensuite sur elle-même et passa son adolescence à regarder à travers la fenêtre la pluie tomber [ ben oui, on est quand même en Irlande ], rendant le paysage grisâtre, morne reflet de ses pensées. Sa vie s'écoulait ainsi, lentement, misérablement à ses yeux.
Tout changea à l'aube de ses 16 ans, quand elle découvrit Insomnia. Si elle s'égarait depuis un certain temps déjà dans des rêves lucides, lorsqu'elle s'aventura pour la première fois dans le monde où les rêves deviennent réalité, elle sentit presque réellement le tournant que prit son existence. Insomnia devint son refuge, et puis, peu à peu, sa maison. Elle y passait de plus en plus de temps, et un jour, elle finit par s'y perdre, pour ne plus revoir la lumière terne de la réalité.
Fin de l'histoire? Non. Même si une partie d'elle-même regrette cette époque où elle vivait comme elle l'entendait, la jeune fille n'est pas non plus déçue de qu'elle est devenue. Un malheureux hasard la frappa, si de hasard on peut parler. Elle se retrouva un jour face à face avec la mort, et cette rencontre la fit revenir à elle-même. [Bonne chance pour comprendre]. Elle revint donc au monde vivant, à la réalité, aussi ennuyeuse puisse-t-elle paraitre. Et ce n'est pas dans son pays natal que Sinéad se réveilla, mais à Sydney, à son grand étonnement. Pendant presque 2 ans elle avait dormi, et ses parents l'avait confié, de même que sa sœur Sorka (qui avait aussi sombré dans les délices des illusions d'Insomnia), à un hôpital spécialisé dans les troubles du sommeil. Ce genre d’hôpitaux fleurissaient depuis que l'accès à Insomnia était de plus en plus fréquent et, pendant sa rééducation, Sinéad se prit de passion pour Insomnia, mais cette fois vu de l’extérieur. Elle avait saisit la présence de la loi du Silence, mais désirait tout de même en savoir plus sur cet univers en quelque sorte "parallèle", et surtout sur l'étrange pouvoir aussi nommé "matérialisation". Elle assista les médecins qui travaillaient sur les autres "malades" de son service, tentant d'en savoir plus, et devant son enthousiasme, entra dans une école sous la tutelle de cet hôpital. Après le long moment où elle avait vécu déconnectée du monde, elle reprit donc ses études, et finit par devenir stagiaire puis membre à part entière de l'équipe de chercheurs qui étudiaient les comateux perdus dans Insomnia. Très vite, elle en devint même le moteur: elle avait l'avantage de l’expérience, après un certain temps vécu un certain temps sur Insomnia et de maitriser partiellement la matérialisation, et elle imaginait déjà quels progrès permettraient son utilisation, même infime, sur le monde réel. La petite troupe qui cherchaient autrefois vaguement à déceler une différence entre rêve normal et virée sur Insomnia devint, malgré l'obstacle énorme que représentait la loi du Silence, un groupe de recherches dans et hors d'Insomnia. La jeune fille devint son propre cobaye; n'en ayant jamais assez, elle rajouta sa cadette à la liste de ses observations, puis commença à voyager partout où des organisations étaient susceptibles de compléter ses recherches.
Ainsi commença son histoire selon Insomnia. La suite vous est encore à découvrir...


« l'arrivée à insomnia »

«Méfiez-vous du familier»
J'ouvris les yeux, me réfugiant comme chaque nuit dans mon petit théâtre personnel. Un sourire paresseux étendit mes lèvres tandis que j'examinais l'endroit où je me trouvais. Je distinguai quelques formes, mais l'obscurité régnait, chose étrange qui aurait du m'avertir. Ouvrant d'un geste assuré mon bras, je désirai une flamme, et la flamme apparut.
Et j’eus le souffle coupé.
La flamme, tout d'abord. Ce n'était pas un amas de lumière, comme dans mes habituels rêves lucides. Elle semblait si réelle... Et sa lueur, douce et claire, scintillait au creux de ma main, écho à la chaleur diffusée. Et en même temps, sa réalité avait quelque chose de trop magnifique, de trop fascinant pour être vrai. Ahurie, je laissais mon esprit perturbé flotter, rompant le contact mental et, peu à peu, la flamme s’éteignit.
Je restai ainsi un moment, les yeux et la bouche grands ouverts, à contempler le dos de ma main. Et je mis de nombreuses secondes à m'apercevoir que quelque chose clochait. Ma main?! Je ramenai brusquement mon bras vers moi, comme si j'avais été brûlée, mais la main suivit. Pas de doutes, c'était bien la mienne. Et pourtant...
«Accueillez l'étrange avec circonspection»
Je relevais la tête, constatant les ombres qui m'entourait, je pris une inspiration, et de nouveau je désirai une flamme. L'obscurité explosa, laissant un déluge de couleurs qui m'éblouit. Je m'avançais lentement dans cet endroit qui se dévoilait peu à peu à moi. Je n'arrivai pas à comprendre ce qui se passait où j'étais. Une part de mon être basculait dans une euphorie hystérique, tandis que l'autre restait calme et sereine, comme si j'avais toujours vécu ici. Je retins mon souffle et baissa les yeux lorsque mon pied buta contre un obstacle, et mon regard croisa celui d'une femme, aussi étonnée que moi de cette recontre. "Bien sûr", murmurai-je tandis que ses lèvres à elle aussi s'animaient, "puisque c'est moi." Je plongeai une main dans l'eau, et mon image disparue, brouillée par les ondes. Je restai ainsi un petit moment, quand je pris conscience d'une présence derrière moi.
«Si quelqu'un s'offre à vous guider, acceptez toujours, mais n'y croyez jamais»
"Bienvenue sur Insomnia, Oone."

« qui es-tu ? »

ton prénom/pseudo ↘ Varadia
ton âge ↘ 17
fréquence de connexion ↘ Ca dépend >< Plus de 5/10 en tout cas.
comment as-tu découvert le forum ? ↘ Par Lys :B
comment le trouves-tu ? ↘ Il dégage une forte OPitude 8D
tes avatars ↘ Aozaki Touko (Réalité)/Viletta Nu (Insomnia)
le mot de la fin ↘ Fin? >> Sinon, pardon d'avoir fait attendre aussi longtemps, ctait pas si bien que ce que j'avais fait à la base, j'ai du recommencer ><










Excité


Dernière édition par Oone le Mar 5 Fév - 20:28, édité 3 fois

avatar

Sinéad Broekhart
NOM RÉEL : Sinéad Broekhart
ÂGE : 23
OCCUPATION : Occupée.

INSOMNIA : Tour de papier, quais
VILLE ACTUELLE : Sydney.



Voir le profil de l'utilisateur

I N J U R Y


MessageSujet: Re: Oone, pour faire court. Mar 5 Fév - 11:10
Des nouvelles Oone ? Ton délai arrive à terme aujourd'hui.




Je parle comme ceci : #C45454

avatar

World is mine.
NOM RÉEL : Liam Orchard
ÂGE : 27
OCCUPATION : Chômage (Sydney)

INSOMNIA : Monde aquatique
VILLE ACTUELLE : Sydney



Voir le profil de l'utilisateur

┼ Fonda sadique ┼


MessageSujet: Re: Oone, pour faire court. Mar 5 Fév - 18:13
Coucou Oone ♥

Comme toujours, il y a quelques points qui me chiffonnent :

— Synead est devenue LOST à un moment de sa vie, si j'ai bien compris. L'était-elle entièrement au point de ne plus se réveiller pendant une très longue période ? Si c'est le cas, tu ne dois pas oublier que sa mémoire doit en être altérée ! Plus ton personnage passe de temps sur Insomnia, plus ses souvenirs de la réalité disparaissent.

Tu comprends bien que, si c'est le cas, elle ne peut pas se réveiller sans dégât, c'est-à-dire sans paniquer complètement en voyant un monde qu'elle ne connait absolument pas, dans un corps qu'elle ne reconnait pas, qui plus est dans un hôpital. Vois cela comme si elle était en plein cauchemar.

— Tu as dis qu'elle était maîtrisait "le contrôle de l'environnement par la pensée", ça ne me semble pas possible, tu ne peux pas influencer directement Insomnia, par exemple la température ou le décors.

— Dans la partie RP, ton personnage utilise du premier coup la matérialisation et la réussie, là encore ça me parait peu probable étant donné que, premièrement, elle n'en a jamais entendu parler, de deux, c'est censé être quelque chose de difficile à maîtriser sans pratique !

Voilà, éclaire-moi/corrige moi tout ça Miss !

avatar


NOM RÉEL : Elizabeth MacBell
ÂGE : 19
OCCUPATION : Lire, écrire, rêver...

VILLE ACTUELLE : New York



Voir le profil de l'utilisateur

★ Admin cool ★


MessageSujet: Re: Oone, pour faire court. Jeu 7 Fév - 6:44
Une silhouette apparut dans un nuage de fumée, droite avec beaucoup de prestance. La personne se tourna vers Oone.

Bienvenue sur Insomnia, Oone. Je suis le gardien numéro 5.
Si tu es ici c'est que Insomnia a accepté ton existence. Je suis chargé de t'expliquer comment fonctionne notre monde en vérifiant si tu es apte à y vivre. si tu ne l'es pas je te renverrais sur le champs
, dit le gardien d'un air neutre. Il reprit néanmoins :
Oone, ton apparence correspond à ce que tu es vraiment au fond de toi, à toi de chercher tes propres réponses. Et, en ce qui concerne Insomnia, tu peux y faire tout ce que tu souhaites, matérialiser ce que tu désires, parler avec n'importe qui, n'importe quand, la langue parlée n'est plus un obstacle. Tu peux visiter n'importe quel lieu, ce monde n'a aucune limite mais en contrepartie, tu devras respecter certaines lois fondamentales au bon fonctionnement d'Insomnia. Murmura t-il.

Il fit une légère pause en fixant Oone du regard puis il fit un pas en avant, commençant sa récitation :
♦️ Premièrement, Insomnia est un monde qui ne veut que ton bonheur et tu ne dois jamais le contredire.
♦️ Deuxièmement, Insomnia est un refuge de bonheur et d'espérance, il n'est donc pas bon de ressasser les réalités extérieures à ce monde.
♦️ Troisièmement, si tu décides de quitter Insomnia, libre à toi, mais ne force pas autrui à te suivre.
♦️ Quatrièmement, les vices humains sont proscrits car ils sont à l'origine de beaucoup de maux ce qui est contraire à la volonté d'Insomnia.
♦️ Cinquièmement et dernièrement, la matérialisation t'es accordée si elle est sujet de liberté et non de prise de force. En espérant que tu m'as compris, Oone. Je te souhaite un bon séjour parmi nous, en espérant que tu trouves ce que tu souhaites.

Sur ces mots, le gardien disparut dans le même nuage de fumée qui lui avait permis d'apparaître.



BIENVENUE
sur I N S O M N I A


Tu peux désormais te diriger vers la zone de RP pour incarner ton personnage tout frais sorti -poissonpourri kawai - !
@. Tu t'engages à devenir loyal à Lerry et à porter un collier avec écrit dessus "BITCH" car j'aime la plage ♥


Voilà, bon jeu parmi nous ; Luv' u ♥️ Excité

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

G A R D I E N


MessageSujet: Re: Oone, pour faire court.




Contenu sponsorisé


Oone, pour faire court.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSOMNIA. :: ADMINISTRATION :: Création de personnages :: Portail des bienvenues-