AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Hatti • Unsichbare Silke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Hatti • Unsichbare Silke Mar 15 Jan - 1:36

Cäcilia Wilhelmina Bartholomeus
« Petite Ombre docile»

(c) Sosow
surnom sur insomnia ↘ Hatti.
sexe de ton personnage ↘ Femme.
âge & date de naissance ↘ 21 juin 1993.
occupation dans le monde réel ↘Dame de compagnie .
sexualité ↘ Hetero, tout du moins elle pense, elle n'a jamais eu l'occasion d'essayer.
origine ↘ Autrichienne de Vienne. Cependant , suite aux vadrouilles de sa patronne, elle se trouve actuellement à Tokyo.
groupe ↘ Dreamer.

« histoire de ton personnage »
Personne n’a jamais su ce qui s’était passé et personne ne le saura probablement jamais. Cette question murmure, chantonne, fredonne aux oreilles de la haute société européenne et il parait cela remonte même aux savoirs des élites étrangères. Mais que s’est-il passé ? Pour vous, citoyen lambda, nous allons vous résumer du mieux que nous pouvons la situation. Cäcilia Wilhelmina Bartholomeus. Sœur cadette d’Uwe Bartholomeus, une des plus grosses fortunes européennes, qui a pour lui notamment la casquette de marchand d’art réputé, de financier et de chef d’entreprise. Héritière d’une des plus grandes familles autrichienne, dont on dit qu’elle compte parmi ses ancêtres célèbres des membres de la famille royale des Habsbourg. Jeune fille brillante dans ses études, appréciée disait-on des soirées mondaines. Née dans un milieu qui se voulait parfait. Pourtant, ce milieu, Silke l’a quitté. Sans aucuns regrets. Elle l’a quitté pour intégrer ses coulisses. Personne n’a compris. Pas même son employeuse, Rosemary Primrose, vadrouilleuse écossaise permanente depuis le passage à l’âge adulte de ses enfants, en transit à Vienne et à la recherche d’une dame de compagnie. Quel n’a pas été sa surprise de voir se présenter la jeune femme à sa porte, l’annonce soigneusement découpée dans un journal et rangée dans une poche intérieur d’un manteau blanc nacre. Rosemary a d’abord penser à une lubie, a douté mais a voulu donné sa chance à ce petite brin de femme d’a peine un mètre soixante. Silke s’est attachée à répondre à tous ses moindres caprices et besoins, faisant en sorte à rester dans l’ombre et à ne jamais déranger. Et surtout d’une fidélité sans borne que lui envie maintenant ses amies alors qu’il trois ans, elle riait de cette drôle de conjecture.

Pourquoi. Question qui revient encore et encore sans se lasser. Cäcilia le garde pour elle. Seul Uwe a vu, seul Uwe sait. Seul lui a vu se déliter sa petite sœur à la mort de ses parents. Il l’a vu perdre son sourire, ses couleurs. Puis elle a maigris. Trop maigris. Et enfin elle a explosé et s’est écroulée pour ne plus jamais se relever .Parce que le fardeau tombé sur ses épaules, la chape de plomb formée par le clan Bartholomeus, dont la protégeait de manière systématique ses parents quand ils étaient en vie en lui donnant une liberté raisonnée mais immense. Parce qu’ils savaient leur Silja fragile et qu’ils ne pensaient pas partir si tôt. De cette liberté, elle est passée à une cage dorée qui l’étouffait encore et encore. Et son frère était trop occupé pour veiller .Elle ne lui a jamais dit. Que par deux fois, on avait tenté de la marier de force à un cousin germain de vingt ans son ainé. Qui aurait cru que de telles pratiques en Europe existaient encore, de toute façon ? Pas les officiers du poste de police en tout cas. Mais rien que de leur dire lui avait fait échapper deux fois à cette destinée funeste. Et parce que ce projet avait échoué, on a commencé à la dénigrer, poupée de porcelaine qu’elle est, psychologiquement et physiquement, espérant ainsi pouvoir mettre la main sur le tas d’or, son héritage, qui semblait si accessible aux rapaces. Plus que celui d’Uwe, d’un naturel méfiant. Et elle de se détruire peu à peu. Puis sauvée de justesse par ce frère providence, remettant tant bien que mal les différentes barrières de protections. Mais le mal était fait, le mal avait agi. Fin du monde des rêves. Début d’un nouveau avec Insomnia, découvert peu à peu, suite aux sommeils protecteurs, prolongés, un monde si beau dans ses yeux, comme des tableaux successifs. Si Uwe est arrivée juste à temps, avant qu’elle se perde complétement dans le monde des rêves pour ne plus jamais se réveiller. Sous l’aile rassurante de son frère, elle reprend forme mais avec des décisions. Fuir le monde qui est le sien. S’installer dans un endroit où elle pourra agir tout en se protégeant par son insignifiance. Et cette petite annonce lui est apparue comme une évidence. Une petite lumière d’espoir. C’était il y a trois ans. Cäcilia avait tout juste 16 ans. Madame Primrose la cinquantaine bien sonnée.

Il a quelques mois, madame a décidé qu’elle s’installerait à Tokyo, dans une maison traditionnel. Silke l’a sagement suivi, apprenant le japonais sur le tas, arrangeant comme elle peut les choses. Dans son rôle de domestique-cuisinière-dame de compagnie-organisatrice-secrétaire, elle se plait. Elle correspond de manière régulière avec son frère. Elle est toujours aussi timide, frêle mais plus sûre d’elle. Elle reste cependant toujours sur la limite de se perdre dans Insomnia mais sa fidélité envers sa patronne la fait rester parmi nous , n’en déplaise à Uwe. Insomnia est son endroit de liberté, sa pause, ses vacances …

« l'arrivée à insomnia »
Il y a des jours comme ça où tout va mal. Où rien ne peut vous redonner le sourire. Ou votre seul refuge est votre sommeil. Ce qu’elle aimerait être comme la belle au bois dormant, Cäcilia. Ne plus jamais se réveiller, repleurer une énième fois le décès de ses parents et l’absence d’Uwe , se prendre une remarque désagréablement gratuite de la part d’une tante ou d’un cousin qui squatte , c’est le cas de le dire, la grande demeure familiale, ne plus avoir faim , plus jamais avoir faim , se torturer l’esprit . Et si j’étais moins grosse … plus grande blonde au lieu de brune, plus bronzée, plus blanche, plus ceci, plus cela , ça irait mieux ?Se renfermer , ne plus participer au réception, exercice de style que pourtant , elle adorait autrefois , s’évaporer lentement dans la douleur physique et mentale comme une goutte d’eau dans un désert chaud. Si c’est ça être riche, alors Silke veut bien léguer toute sa fortune à n’importe qui et errer de par le monde. Mais elle ne peut pas, elle est mineur et dépendante, n’est-ce pas ce qu’on lui reproche à longueur de journée ? Elle essuie une larme et enfouie son visage contre un magnifique ours en peluche, son dernier compagnon sauvé de la fureur d’une famille qui l’a décrété du jour au lendemain fille bonne à marier et à caser de toute urgence, si possible pas loin de la famille, au mieux même en faisant en douce un mariage consanguin. Elle embrasse lentement le front du jouet avant de lui murmurer

« A ton avis, si je mets fin à mes jours, Uwe reviendra auprès de moi ? Je crains qu’il n’y ai pas d’autres solutions pour l’appeler à l’aide.»

Elle se couche contre son lit, serrant l’ours contre sa poitrine. Et puis au moins, elle reverrait ses parents ne serait-ce qu’un court instant. Elle ferme les yeux, somnolente. Pleurer, ça fatigue. Une inspiration suivit d’une expiration lourde. Enfin le sommeil. Mais il n’y a quelque chose qui ne va pas. Elle rouvre les yeux brusquement. Les yeux encore brouillé mais plus de fatigue. Plus d’ours en peluche non plus et ne parlons pas du lit. En face d’elle, ça moutonne de nuages. Nuages à perte de vue .. Attends … Nuage … Elle regarde sous ses pieds. Moment de panique en apercevant ce qui semble être le sol à des centaines de pieds plus bas, sous l’espèce de couche de cumulo nimbus sur laquelle elle se tient. Par réflexe, elle se met en boule, laissant tomber ses lunettes sur un nuage tout prêt…. Bitte geduldet sich eine Minutenschnell …. Lunettes ?! En tout cas-là, présentement, elle est myope comme une taupe. Donc on retrouve les lunettes et on cause ensuite. Tâtonnements furtif avant de récupérer lesdites lunettes puis pause prise à se remettre les idées en place avant de se murmurer qu’elle était dans un rêve … Un rêve tellement vrai. Sauf qu’elle ne portait pas de lunette dans la réalité, ça elle en était absolument sûre et certaine. Elle est donc dans un rêve vrai sous la forme de quelqu’un qui n’est pas elle ? Sa curiosité la taraude et elle retire ses lunettes pour s’en servir de miroir. Elle cligne de l’œil pour vérifier que c’est bien elle. Ou devrait-on dire « Il cligne de l’œil » Parce que c’est bien le visage austère d’un homme qui s’affiche dans le verre. Agé probablement de vingt-cinq ans tout au plus, les yeux foncés, les cheveux en bataille. Qui est ce ? Hatti, réponds son inconscient comme une petite voix imaginaire. Information sélectionnée par le cerveau et menée au bon endroit. Et Hatti, c’est elle. Hatti, ce nom s’associe à une voix féminine qui raconte doucement. « Sköll s’appelle le loup qui guide le dieu à face brillante jusqu’à l’abri des forêts ; Et l’autre, Hati, c’est le fils de Hródvitnir,Il précède l’épouse éblouissante du ciel. » Hatti le loup des éclipse de lune. Cela tourne et retourne dans sa tête, emplie de questions en tout genre. Un peu perdue, il est vrai.

Puis soudain, elle sourit, comme réalisant quelque chose de formidable à ses yeux. Si on passe outre le problème du lieu et de l’apparence physique, n’est pas dans un endroit où elle aurait toujours rêver d’aller. Elle se met à rire, aux éclats. Enfin libre de toutes contraintes la concernant, elle peut courir et tournoyer, personne n’en dira rien, elle peut jouer sur une marelle imaginaire, tenter de sculpter les nuages, on ne lui dira rien. Personne n’est là pour la réprimander. Elle tourne, tourne sur elle-même, dans des éclats de rires graves d’une voix d’homme, ne remarquant rien ni personne, fêtant sa liberté nouvellement retrouvé même l’espace d’un rêve .

« qui es-tu ? »

ton prénom/pseudo ↘ Cymbae
ton âge ↘ 20 ans
fréquence de connexion ↘ quasiment 7/7 , je travaille sur mon ordinateur.
comment as-tu découvert le forum ? ↘ Par Saut de mouton.
comment le trouves-tu ? ↘ Attirant , original , il a tout pour plaire.
tes avatars ↘ Autriche /Roderich Edelstein@Hetalia || Oc @=lackless.
le mot de la fin ↘Valà, j'espère avoir tout bien compris et que tout est en règle . Bon actuellement les images sont moches mais de joulis ava sont en commande ^^ . .

(c) Cymbae

avatar

Unsichbare Silke
NOM RÉEL : Cäcilia Bartholomeus
ÂGE : 25
OCCUPATION : Dame de Compagnie

INSOMNIA : Quelque part dans les nuages
VILLE ACTUELLE : Tokyo



Voir le profil de l'utilisateur

D R E A M


MessageSujet: Re: Hatti • Unsichbare Silke Mar 15 Jan - 8:10
Une silhouette apparut dans un nuage de fumée, droite avec beaucoup de prestance. La personne se tourna vers Hatti.

Bienvenue sur Insomnia, Hatti. Je suis le gardien numéro 4.
Si tu es ici c'est que Insomnia a accepté ton existence. Je suis chargé de t'expliquer comment fonctionne notre monde en vérifiant si tu es apte à y vivre. si tu ne l'es pas je te renverrais sur le champs
, dit le gardien d'un air neutre. Il reprit néanmoins :
Hatti, ton apparence correspond à ce que tu es vraiment au fond de toi, à toi de chercher tes propres réponses. Et, en ce qui concerne Insomnia, tu peux y faire tout ce que tu souhaites, matérialiser ce que tu désires, parler avec n'importe qui, n'importe quand, la langue parlée n'est plus un obstacle. Tu peux visiter n'importe quel lieu, ce monde n'a aucune limite mais en contrepartie, tu devras respecter certaines lois fondamentales au bon fonctionnement d'Insomnia. Murmura t-il.

Il fit une légère pause en fixant Hatti du regard puis il fit un pas en avant, commençant sa récitation :
♦️ Premièrement, Insomnia est un monde qui ne veut que ton bonheur et tu ne dois jamais le contredire.
♦️ Deuxièmement, Insomnia est un refuge de bonheur et d'espérance, il n'est donc pas bon de ressasser les réalités extérieures à ce monde.
♦️ Troisièmement, si tu décides de quitter Insomnia, libre à toi, mais ne force pas autrui à te suivre.
♦️ Quatrièmement, les vices humains sont proscrits car ils sont à l'origine de beaucoup de maux ce qui est contraire à la volonté d'Insomnia.
♦️ Cinquièmement et dernièrement, la matérialisation t'es accordée si elle est sujet de liberté et non de prise de force. En espérant que tu m'as compris, Hatti. Je te souhaite un bon séjour parmi nous, en espérant que tu trouves ce que tu souhaites.

Sur ces mots, le gardien disparut dans le même nuage de fumée qui lui avait permis d'apparaître.



BIENVENUE
sur I N S O M N I A


Tu peux désormais te diriger vers la zone de RP pour incarner ton personnage tout frais sorti -poissonpourri kawai - !
@. Tu t'engages à devenir loyal à Lerry et à porter un collier avec écrit dessus "BITCH" car j'aime la plage ♥


Voilà, bon jeu parmi nous ; Luv' u ♥️ Excité

avatar



Voir le profil de l'utilisateur

G A R D I E N


Hatti • Unsichbare Silke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSOMNIA. :: ADMINISTRATION :: Création de personnages :: Portail des bienvenues-